La résistance française du 14 mai au 11 juin

Introduction

Cette rubrique propose une introduction des faits en amont de la période de la résistance française dans les Ardennes du 14 mai au 11 juin 1940. L’introduction se compose de sept chapitres :

De 1919 à 1939
La stratégie
La guerre et l’attente 1939 – 1940
10 et 11 mai : leurre au Nord, Panzer au Sud
Sedan, la percée
Le jour décisif : 14 mai
La course à la mer

Oui, l’armée française a résisté en mai et juin 1940, dans les Ardennes !

Le 10 mai 1940, l’armée allemande engage sa force de frappe (ses divisions blindées autonomes) pour encercler l’armée du Nord (Anglais et Belges compris). La rapidité de sa progression (6 jours pour atteindre la mer !) tronçonne les unités françaises du secteur.

Et le bombardement systématique des gares, carrefours, convois, gêne considérablement la montée des renforts.
Pendant ce temps, de nombreuses divisions françaises attendent derrière la Ligne Maginot. Elles seront finalement attaquées par l’arrière et encerclées à la mi-juin.

Entre les deux se trouve une zone de violents combats quasi permanents : à Inor, forêt du Dieulet, Sommauthe, Oches, Stonne, Tannay, Le Chesne, Semuy, Attigny, Thugny Trugny, Rethel, Château-Porcien, Asfeld.
De nombreuses divisions allemandes chercheront à percer mais elles sont partout repoussées, y compris le prestigieux Régiment d’Elite Grossdeutschland et la 10° PanzerDivision à Stonne. C’est avec le retour des Panzerdivisionen après la chute de Dunkerque que la percée se fait les 9 et 10 juin à Château Porcien et que l’encerclement des armées du Nord-Est est assuré.

C’est alors que s’engagent des combats de résistance sur toute cette ligne.

Cette résistance tenace qui a occasionné de lourds combats et de nombreuses pertes est hélas mal connue, voire ignorée. Nous vous la présentons.

Nous avons créé huit secteurs sur la zone étudiée pour exposer séparément les faits qui s’y sont déroulés:
Les derniers secteurs seront bientôt disponibles

Carte des secteurs de la ligne de résistance

Carte des secteurs de la ligne de résistance

Cliquez sur le titre correspondant à la zone géographique souhaitée (liste ci-dessous) :

Villy – La Ferté
Inor
Beaumont – Beaufort
Bois de Sommauthe – Oches – Mont Damion
Stonne – Mont Dieu – Tannay
– Canal – Attigny
– Rethel
– Chateau-Porcien – Asfeld

Deux annexes sont consacrées aux pertes humaines, ainsi qu’à l’intervention des chars français.
N’hésitez pas à consulter le glossaire pour une meilleure compréhension.